Publié le

Panache de Nouveautés Sonores

Aujourd’hui nous partons avec un slam franco-malien entre la kora de Ballaké Sissoko et le rappeur Oxmo Puccino, puis l’on part à Athènes découvrir un chouette album d’un beatmaker trip-hop avant de s’envoler vers le Venezuela où nous attends le jazz fusion du groupe Esperanto. C’est le label parisien Favorite Recordings qui aime ressusciter certaines obscurités des 70’s et 80’s qui nous gratifie de cette belle réédition sous les auspices du groove latino. Egalement sortie d’une compilation du label sur les mésestimés morceaux AOR (Album Oriented Rock), il déniche un french boogie d’un certain Didier Makanga. Plus classe ensuite, la pure soul de l’anglo-ghanéen Myles Sanko, tout comme la salsa du groupe féminin sud-américain Las Karamba ou encore le reggae des français Black Ship. Plus déjanté, on trouve sur notre route la synth-pop exotique du jeune producteur parisien Lewis OfMan, les pérégrinations ougandaises de Batida ou la réédition d’un saxophoniste funky venue d’Afrique du Sud. Pour terminer, on sort les guitares! Cinématographiques avec The Luvmenauts; abrasives avec le trio nantais Mad Foxes, simplissimes dans le post-punk du trio de Leeds Mush ou répétitives et déglingués dans l’Art-Rock du quatuor de Rotterdam Rats On Raft. La cerise sur le gâteau glacé est un duo situé en Russie et qui nous propose une synth-pop influencé par Kraftwerk.

Encore une fois la musique nous prouve qu’elle à la capacité d’une agence de voyage, voir même d’une machine à remonter dans le temps, quelle magie.

A la semaine prochaine pour une nouvelle excursion sonore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.