Publié le

Juicebox 06-11-2020

Cette semaine, spécial élection U.S, on entame ce périple musicale avec 3 productrices/musiciennes américaines dont la musique zen et méditative sont un autre appel de l’Amérique au monde que le pugiliste de l’agent orangé du populisme. Elles sont suivis d’un big band de 9 musiciens composés de ténors de la scène jazz de Los Angeles. On poursuit par un état des lieux des DOM-TOM avec un pianiste martiniquais, un chanteur guadeloupéen, un rappeur de Guyane ou une diva de la Réunion. Retour dans les paroles de la métropole afin d’y observer rapidement 2 albums de rap qui resteront dans les annales de ce style cette année comme dénonçant l’Abysses repetita de la Vanité humaine. La fin de l’émission se compose d’un tube bass féministe anglo-espagnol, d’un duo localo-pakistanais énergisant et d’une envoutante chanteuse israélienne.

Ce fut encore un sacré voyage rapide avec plein de manières de penser et danser la musique sur notre belle planète.

L’illustration est celle de l’album Pine Trees de Mary Lattimore, paru sur le défricheur label de Ann Harbor, Ghostly International.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.