Publié le

Pascal Vallot

Pascal Vallot, né le 13 Aout 1967 à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, est un auteur-compositeur-interprète.

Comment tout a débuté ? Tout simplement grâce au cadeau de noël de ses 11 ans, qui sera sa première guitare.

En 1979, alors qu’il est collégien il crée avec des amis le groupe Trio Junior dont il sera le Guitariste et chanteur. Il intègre d’autres groupes ce qui lui a permit de s’essayer aux percussions, à la basse, ou au piano.

Il écrit ses premières chansons et les interprètes pour la première fois en publique à la demande d’un festival de musique guadeloupéen baptisé  » Chanté Kréyòl  » . Nous sommes en 1985.

Il décide alors de se lancer en solo. Il réalise, seul, sa première maquette sur laquelle il joue de tous les instruments. Avec cette maquette, il démarche les producteurs et les médias et parvient à décrocher ses premières prestations médiatiques. Il est repéré par le réalisateur Raoul Sangla qui lui demande d’interpréter un rôle récurent dans la première série télé réalisée aux antilles, Tisòt & Pansa qui est une adaptation des aventures de Don Quichotte et Sancho Pansa. Cette série a été produite pour le lancement de la chaine locale.

En Aout 1987, il se présente au concours Le rêve Antillais organisé par Jacob Desvarieux et le groupe Kassav. Il en sort gagnant cequi lui permettra de réaliser son premier album Balancé qui connaîtra un succès instantané aux antilles et en Afrique. L’année suivante il rejoint Le Grand Méchant Zouk ce qui assoit sa notoriété parmi les grands noms de la musique afro-caribéenne.

En 1989, il met en scène Jacques D’Arbaud, Jean-Michel Rotin, Klòd Fostin, Nowliz Félicianne et Marina Carliste en créant sa première comédie musicale intitulé l’Opéra-Zouk Fatalita

De 1990 à 1993, il étudie au Studio des Variétés de Paris, ou il fait la rencontre de Sophie Delmas, Clarika et de Jean-Claude Petit poiur qui il écrira la musique de La Papesse, qui est une comédie musicale satyrique extraite de l’œuvre éponyme d’Alfred Jarry qui se jouera pendant trois semaines au théâtre de l’Agora d’Évry puis au Bataclan de Paris.

C’est à partir de ce moment qu’il le décide à se consacrer à la production et aux comédies musicales.

En 1993, il prend la direction du label Liso Music, qui est une filiale de Sonodisc pour lequel il produit, réalise et enregistre pour de nombreux artistes tel que Gilles Floro, Lydy Bélizaire, Jocelyne Labylle, Myel et bien d’autres.

En 1994, il ré-édite l’opéra-Zouk Fatalita avec une nouvelle distribution comprenant entre autres, Lydy Bélizaire et Patrice Hulman. C’est cette édition qui sortira en VHS aux Editions ICV.

En 1996, il crée le groupe K’Z avec Lydy Bélizaire, Nowliz Félicianne et Thierry Criart . Ils ne réaliseront qu’un seul album avant que le groupe ne se sépare.

De 1997 à 2001, il sera animateur-producteur d’émissions de télévision pour la chaîne RFO. Il produira les émission Hit A Zot, Hé-Klips, et Réyèl Attitude.

En 1998 il édite le magazine FlashBlack, premier fanzine Guadeloupéen bimestrielle.

En 2003 Il écrit la comédie Musicale La Rue Zabym qui sera jouer pendant trois saisons dans toute la France y compris au Palais des Congrès de Paris.

En 2008 il crée la comédie Musicale Solitude La marronne.

En 2012 il écrit Adieu Madras qui deviendra par la suite Hello Madras.

En tant que auteur et compositeur il a aussi écrit pour des artistes tels que Joëlle Ursulle, Mylène Duclos, Jocelyne Béroard, Lydy Bélizaire et bien d’autres.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.