Publié le

Les 3 Coups sur les ondes #2 : Antigone

Dans cette émission, on parle de la pièce Antigone, réécrite par Jean Anouilh dans le contexte de la Seconde Guerre Mondiale et mise en scène pour le festival par Tiphaine Decouvreur. Comment, dans notre société actuelle, mettre en scène une figure de la Résistance, d’autant plus quand elle a déjà été jouée et mise en scène plusieurs fois ? Tiphaine et deux comédiennes, Johanna et Pénélope, nous répondent.

Antigone est la fille d’Œdipe, le maudit. Elle a vu ses frères Etéocle et Polynice s’entretuer pour le trône de Thèbes quand il leur fallut répartir l’héritage de leur père. Après la mort des deux héritiers, Créon, l’oncle d’Antigone, est forcé de prendre le pouvoir et devenir roi. Comme premier décret, il décide de donner à Etéocle de véritables funérailles mais de priver Polynice de ce droit, laissant le cadavre pourrir dans un champ. Pour Antigone, cette injustice est insoutenable : elle fera tout pour donner à Polynice le droit d’être enterré et éviter à son âme d’errer pour l’éternité. La jeune femme renoncera à sa vie, son fiancé, ses privilèges pour rendre justice à un frère qui ne l’avait pourtant jamais aimée.

Antigone est une histoire de résistance, de justice et de sacrifices mais aussi une histoire d’amour. La plus belle des tragédies.

Playlist :

Power > Joy Crookes /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.