Publié le

Jacques Chupin, né le 29 mai 1921, rescapé de Sachsenhausen

Mercredi, jour de pluie, nous nous sommes rendus à La Pommeraye, rencontrer Jacques Chupin. Il a 21 ans quand, en 1942 il refuse le Service de Travail Obligatoire, STO. Avec un ami, il fuit La Pommeraye. Direction Bayonne.

A l’arrivée à Bayonne, le train est fouillé par la Gestapo. Ils sont arrêtés, envoyés à Compiègne puis à Sachenhausen. Ici, il raconte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.