Publié le

Conquête et écologie spatiale 1/2

Aujourd’hui, même si l’imagerie satellite permet de mieux appréhender notre environnement, on dénombre pas moins de 23 000 objets de la taille d’une balle de baseball flottant dans l’espace. On suppose qu’il y aurait entre 500 000 et 1 milliard de débris d’une taille inférieur.
Alors conquête spatiale et écologie sont-elles compatibles ? La conquête spatiale a-t-elle fait avancer l’écologie ? Peut-on parler aujourd’hui d’écologie spatiale ?

Pour tenter de vous donner des éléments de réponses, avec nous en studio :

Des extraits d’interview de :

  • Jacques Arnould, expert éthique au CNES
  • Kévin Favre, ex salarié de la start-up singapourienne Astroscale

L’équipe est composée de :

  • Thibault, le contextualisateur
  • Yves-Henry Guillonnet et son écho poétique et musical
  • Alexis et sa chronique décalée

Axel était à la prog’, Alexis à la technique, Inès qui participait au débat en attendant l’heure de sa chronique lors de la prochaine émission et P2L à l’animation

Playlist :

Mercy Mercy Me (The Ecology) > Marvin Gaye /

Mille Milliards > Jaïs /

Improvisation poètique > Yves-Henri Guillonnet /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.