Publié le

#3 Abnégation Afin d’Aboutir A l’Art Absolu

Le TRI SELECTA se plie en 4 pour résumer les perles et pépites découvertes dans le carton de la lettre A. C’est les puces à campus.

On retient cette semaine, l’album acid-jazz des After in Paris, la tambouille downtempo savamment orchestré par Alif Tree, Apkass et son slam entre rythme africain et hip hop, les sons plus tortueux, jazz et psychédélique du quintet ACV et Acoustic Ladyland  et les projets plus atypiques comme celui d’Anne James Chaton mis en musique par Andy Moor ou encore Abraxas Projekt et ses visions baraka.

L’illustration funky Ghetto blaster provient du single « Heart In Races » des Architecture In Helsinki  parut en 2007; le groupe de Melbourne est aujourd’hui à 6 albums et continue d’explorer une pop vitaminé et  bigarré.

Playlist :

Reality Exceeds The Fiction - Part II (feat. Holly Six) > Arure /

Portrait > Anne James Chaton & Andy Moor /

Alilo > A Filletta /

Blafeldur > Amiina /

Embarque (Cécile remix) > Aucan /

Launch Yourself (Four Tet Remix) > Adem /

Aarbij > Aardvack /

Adrenaline (Dj Rupture mix featuring Mr Lee G) > Architecture In Helsinki /

Mind, Body and Soul > After In Paris /

Africaine > Apkass /

Forgotten Places - tenderloin steak in a pepper crust > Alif Tree /

Babur Part 1 (S.Mos Remix) > Arat Kilo /

Tweet Tweet > Abraham Inc /

Live In The Streets > Art District /

Certified Organic ft. Sadat X > A.S.M /

Asak Dream > Abraxas Projekt /

That Night > Acoustic Ladyland /

Nutmeg State > AVC /

Rising > Aéroflôt /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.