Publié le

#44 Techno Sans Frontières

L’avantage de la musique c’est que c’est universelle. Mais le double avantage avec internet, c’est qu’on peut voyager.

Découvrir des tracks sorti en 1997 à l’autre bout du monde c’est ça aussi la beauté du truc. Alors on prend notre sac à dos et nos ustensiles ce soir et on part direction l’Allemagne, le Royaume-Uni et la Nouvelle Zélande.

Je vous emmène rencontrer les chefs Boris Brejcha, Cottam, Clone ou encore Cassegrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.