Posted on

Jazz et Bossa : l’union parfaite.

Née, selon Antonio Carlos Jobim « de la rencontre entre la samba brésilienne et le jazz moderne« , la Bossa-Nova (littéralement la nouvelle vague) déferla sur les Etats-Unis comme un bouquet de fraîcheur dans les années 60.

Playlist :

Desafinado
Getz/Gilberto (1963) /

Aguas de marco
The best of two worlds (1976) /

Corcovado
Getz/Gilberto (1963) /

E preciso perdoar
The best of two worlds (1976) /

Clouds
Cannonball's bossa nova (1962) /

A felicidade
Vinicius de Moraes-Maria Creuza-Toquinho (1989) /

Groovy samba
Cannonball's bossa nova (1962) /

Samba e preludio
Vinicius de Moraes-Maria Creuza-Toquinho (1989) /

Brazil
Stone flower , Antonio Carlos Jobim ( 1970) /

One note samba
Antonio Carlos Jobim , the composer...( 1963) /

Samba cepeda
Bossa antigua (1964) /

Chega de saudade
Joao Gilberto ( 2000) /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *