Publié le

#3 Black Metal Vs. Death Metal

Préparez vous mesdames et messieurs au match du siècle en ce 26 novembre, sur le ring de Fest’Evil !

A ma gauche : 30 ans d’histoire morbide. Venant tout droit des contrées glacées de Norvège. Élevé dans le plus rude des Fjords. On ne compte plus le nombre de guerrier Teuton tombés à ses pieds. Arborant moult brassards de guerre. Il recouvre son corps de peinture blanche et noire. j’ai nommé « Le Black Metal » !

A ma droite : Son pire ennemi de toujours. Née dans les mêmes années que son rival. Venant des steppes arides de la Floride. Descendant de la longue lignée du Trash metal. 600Kg de muscle et de barbe d’où sort régulièrement les râles les plus graves …  J’ai nommé « Le Death Metal ! »

Vous l’aurez compris, ce soir dans Fest’Evil, l’humeur est à la musique extrême ! Et qui dit musique extrême dit également « Doom Metal ». La tache neutre sur le tableau entre le noir et … le noir. Pierre et Luc se lanceront dans un débat effréné afin d’établir les pour et les contres de leur genre favori. Ghislain essayera désespérément d’atténuer les tension en nous exposant la différence entre le « drone » et le « funeral » doom. Une musique qui à  clairement la capacité d’apaiser les tensions, de par ses 10 bpm (battement par minutes, la moyenne étant de 100bpm)…  On serait alors en droit de se demander « pourquoi extrême ? ». Réponse dans cette émission.

Comme à notre habitude vous retrouverez dans votre journal spéciale barbus : vos nouveautés CD, vos news … Mais aussi une chronique sur le dernier album de DEAFHAEVEN- « Sunbather ».

Stay tune, and rock on !

Playlist :

We Are The Future > Crossfaith /

Tale Of Magic > Rhapsody of Fire /

Dream House > Deafheaven /

Délirium de l'Être Seul > Eros Necropsique /

Alice > Sunn O))) /

Cruelty Without Beauty > Arch Enemy /

Conquer All > Behemoth /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.