Publié le

La Famille Bélier est-elle coupable de ne pas assez ennuyer ?

Derniers Films Vus / Chaque membre de l’émission livre son coup de cœur Premiers Plans 2015. Sont évoqués Onno l’oublieux de Viktor van der Valk, The Look of Silence de Joshua Oppenheimer, et La Nuit du chasseur de Charles Laughton et Le Fanfaron de Dino Risi.

Bande Originale / Jean Hitchcock présente trois morceaux du – dixit La Famille Bélier – « Mozart de la variété français », l’inénarrable Michel Sardou.

La Chronique du Samouraï / Rendons à César ce qui appartient à César : Rayane-san nous présente Infernal Affairs d’Andrew Lau et Alan Mak, découvert grâce à la rétrospective thématique Premiers Plans 2015 sur Le Secret, le film qui a inspiré Les Affranchis de Scorsese.

Le Débat / Les critiques reprochent à La Famille Bélier d’Éric Lartigau, le film le plus populaire du moment, d’être trop efficace. Ne serait-ce pas un absurde de valoriser à ce point l’ennui  ? Avec l’invité du jour, M. Thomas Premiers-Plans, auto-proclamé authentique fondateur du festival, nous essayons de délimiter les vices et vertus de l’ennui au cinéma.

La Chronique de l’Alien / Mork de la planète Ork s’attarde aujourd’hui sur un film de science-fiction inattendu… Chicken Run de Peter Lord et Nick Park, une oeuvre sur le génocide poulet par les robots.

Vidéo d’Art / Tintin explique en quoi les installations du vidéaste Bill Viola permettent de sentir la puissance de dévoilement de l’ennui. 

Playlist :

Le Temps des colonies > Michel Sardou
La Vieille, 1976 /

Le Bac G > Michel Sardou
Le Bac G, 1992 /

Être une femme 2010 > Michel Sardou
Être une femme 2010, 2010 /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.