Publié le

54 / Maison à insectes

La Maison à insectes agit sur la conservation de la biodiversité dans la ville. Elle permet d’héberger les abeilles solitaires, les coccinelles, les bourdons des champs et les pince-oreilles. Les insectes ont bien sûr besoin de trouver leur nourriture et celle de leurs larves mais aussi d’abris pour se réfugier à différents moments de leur vie : se protéger du mauvais temps, s’abriter pendant la longue période d’hiver, et se reproduire au printemps. C’est aussi un outil pédagogique et un moyen de sensibiliser petits et grands. Ce refuge sera visible au Jardin familial de la Roseraie (Aupanne). L’objet est constitué de briques assemblées, de végétaux séchés, de paille, de sureaux et de joncs. Un panneau, situé à ses côtés, informe le promeneur sur la morphologie et les habitudes de vie insoupçonnées de ces petits animaux.

PORTEUR : MAXIME HUGON

RETROUVEZ ET VOTEZ POUR CE PROJET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.