Publié le

30/ Expérimenter le vélorues à Angers

À Angers, le vélo ne cesse d’attirer de nouveaux adeptes d’une mobilité active.

Depuis le 1er budget participatif en 2018, vous avez voté pour deux projets vélos afin d’augmenter et sécuriser les stationnements vélos.

En 2019 la ville lance son plan vélo pour doubler le nombre de cyclistes au quotidien lors des six prochaines années. En 2020, le plan vélo accélère et on expérimente les aménagements temporaires pour sécuriser les déplacements des cyclistes angevins pour le déconfinement.

Dès aujourd’hui, vous avez à nouveau le pouvoir de doter Angers de nouveaux aménagements cyclables qui vous permettront de circuler à vélo en toute sécurité. Nous vous proposons de voter pour que la ville expérimente les vélorues.

Une vélorue c’est quoi ?

Imaginez des rues pour tous, des rues inclusives. Imaginez des rues qui ne soit pas que traversées, et où la vie locale s’y développe. Imaginez des rues où vous croiserez deux fois plus de cyclistes que d’automobilistes. Imaginez des rues qui faciliteront vos trajets du quotidien à vélo en vous permettant de circuler sans inquiétude. Imaginez des rues où vos enfants et vos parents pédaleront confortablement à vos côtés pour aller à l’école, aux magasins, chez les amis ou en balade.

Ces rues existent déjà depuis plusieurs années voire plusieurs décennies dans des villes européennes (Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Danemark, France). Elles ont démontré leur efficacité pour optimiser les déplacements en ville, dans le respect de la sécurité de tous.

Dans une ville comme Angers qui développe son réseau cyclable et accueille chaque année toujours plus de cyclistes, les vélorues sont une réponse aux besoins des déplacements d’aujourd’hui et de demain.

À vous de jouer !

VOTEZ POUR CE PROJET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.