Publié le

Les divas du jazz

La chanteuse de jazz ne dispose somme toute qu’ un registre limité : elle est mère ou amante, objet de désir ou de répulsion, malléable ou rebelle mais toujours marginale. Pièce rapportée dans un univers masculin, noire elle fut souvent rejetée par les blancs, blanche elle n’ était pas mieux acceptée par les noirs, orchestre ou pub.

 

Playlist :

Day in day out > Billie Holiday
Songs for distingué lovers (1957) /

A foggy day > Billie Holiday
Songs for distigué lovers (1957) /

Night and day > Ella Fitzgerald
The Cole Porter Songbook (1956) /

They can't take that away from me > Ella Fitzgerald et Louis Armstrong
Ella and Louis (1956) /

Misty > Sarah Vaughan
Sassy swings the Tivoli (1963) /

Most gentlemen don't like love > Betty Carter
Now it's my turn (1976) /

My favorite things > Helen Merrill
The Rodgers and Hammerstein album (1988) /

Solitary Moon > Shirley Horn
You'r my thrill (2000) /

Laura > Jeanne Lee & Ran Blake
The newest sound around (1961) /

Nica's dream > Dee Dee Bridgewater
Love and peace (1994) /

Four Women > Nina Simone
Wild is the wind (1965) /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.