Posted on

#16 Quand un compositeur « minimaliste » rencontre un réalisateur mafiophile !

Un combo surprenant : Philip GlassMartin Scorsese-Dalaï Lama ! Non, Glass ne doit pas être réduit au « minimalisme » et au piano de Glassworks et non, Scorsese ne doit pas être réduit à ses sanglants films de mafieux ; Kundun en est la preuve.

La nouveauté de l’été est tirée d’un film de fusillade un peu fou de Ben Wheatley et la première pépite de l’année d’un film français de 2004.

Playlist :

Justine's Theme > Ben Salisbury & Geoff Barrow
Free Fire /

Reting's Eyes > Philip Glass
Kundun /

Fish > Philip Glass
Kundun /

Norbulingka > Philip Glass
Kundun /

Lhasa at Night > Philip Glass
Kundun /

Sand Mandala > Philip Glass
Kundun /

Seuls > Bruno Coulais
Les Choristes /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *